Lettrines : U et V

Si vous suivez régulièrement cette rubrique du blog, vous êtes peut-être surpris de constater que cet article est consacré aux lettrines U et V. Mais il y a une raison… Jusqu’à présent, je vous ai présenté essentiellement des lettrines du seizième siècle. Pour la lettre U, le seul exemple que j’ai trouvé est issu d’un ouvrage du dix-huitième siècle. Il faut dire qu’au seizième siècle le U et le V étaient souvent utilisées sans distinction. On peut se reporter à un site sur l’histoire de l’orthographe.

Pour illustrer cette utilisation des deux lettres au seizième siècle, j’ai choisi un exemple particulièrement frappant où la lettrine représentée ici correspond bien à un U et pourtant le mot qui commence le paragraphe est veneruntque. On voit ainsi clairement l’utilisation non distincte des deux lettres.

À suivre…

Merci à la bibliothèque du Grand Auch pour les photos de ses fonds patrimoniaux.

4 réflexions sur “Lettrines : U et V

  1. En latin, les deux lettres sont une seule, comme on le lit en épigraphie sur les monuments romains. Ceci doit expliquer cela, non?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s