Dom

Dominique Amouroux tel est mon nom de femme. Rien à voir avec le spécialiste d’architecture ou d’autres homonymes masculins ou féminins. L’ambiguïté du prénom complique encore l’identification. Si l’on ajoute le contexte de l’identité numérique, les choses deviennent très complexes.

Quant à moi, je veux permettre à ce nom d’acquérir ici la possibilité de sa transmission afin qu’il continue de vivre par mes mots. Je serai ainsi en accord avec une promesse que j’ai faite il y a bien longtemps.

st philbertMon coeur est enterré
Dans un coin de marais
Toute l’eau de mes pluies
S’est épandue ici
Un océan de brume a noyé ma raison
Quand le soleil couche ses rayons sur ce corps perdu
Il nous faut sourire
Pour que vive Marie

NOTES