Séville (53)

Après notre visite de l’église du divin Sauveur, nous continuons notre périple dans les rues de Séville. À côté de l’église, se dresse une sculpture honorant le célèbre écrivain espagnol Miguel de Cervantes.


Cette chapelle au fond d’une ruelle, c’est la chapelle de San José.


Je m’attarde devant les vitrines d’articles andalous : éventails peignes et robes. De quoi rêver…


Nous arrivons dans le quartier de notre hôtel. Sur une petite place, nous reconnaissons un Ficus Macrophylla dont je vous ai déjà parlé dans Séville (48).


Après cette journée très remplie – nous avons fait 12 km de marche et vu tant de choses – il ne nous reste plus que quelques heures à passer à Séville… Le lendemain matin, nous laissons nos bagages à l’hôtel pour aller visiter le musée du flamenco. Sur notre chemin, un très joli patio…

Nous sommes presque arrivés. Ici, c’est l’église de San Alberto.


Le musée n’étant pas encore ouvert, nous nous promenons dans le quartier. Nous passons à côté d’un bâtiment municipal. La localisation dans Google maps permet de se repérer par rapport au musée.


La porte étant ouverte, nous avons fait les curieux pour voir l’intérieur de l’édifice.


Un peu plus loin la rue Abades.


Au fond de cette rue, c’est l’église de San Alberto.


Sur la façade de l’église une céramique célèbre Saint Philippe Néri.


Le musée va ouvrir…


Cette fois, nous y sommes.


À suivre…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s