Amateru (1)

La vie était devenue vraiment difficile sur une petite planète bleue dont vous avez peut-être entendu parler. Je dis peut-être car aux confins des galaxies, on n’a pas les mêmes références. Toujours est-il que les quelques rares créatures qui avaient réussi à survivre aux multiples destructions, pollutions et tyrannies en usage sur cette petite boule bleue, c’était ceux et celles qui avaient eu le temps d’organiser un voyage astral hors norme.

Ces conquérants d’un nouveau monde avaient trouvé refuge sur une planète nommée Amateru. Un peu hostile la planète… genre désertique. Il faisait chaud et il était difficile de quitter sa combinaison spatiale. Pas très facile de se déplacer et de survivre dans ces conditions. En creusant le sol, on pouvait trouver un peu d’eau, mais de là à faire pousser des carottes ou des laitues ! Les hommes qui avaient survécu aux catastrophes de leur planète natale durent s’adapter. Ils avaient emporté quelques réserves ainsi que des graines et des bulbes, mais seuls les cactus, les acacias et les caroubiers parvenaient à leur donner un peu de nourriture.

Un jour, lors d’une de leurs expéditions sur la planète Amateru, deux hommes aperçoivent soudain un groupe d’étranges créatures. Encombrés de leurs combinaisons spatiales, ils réussissent cependant à se cacher derrière un amas rocheux pour observer ces êtres surprenants. Le plus petit des trois semble aussi être le chef. Il a l’aspect d’un nain tout bleu portant un bonnet blanc, genre Schtroumpf – je ne sais pas si vous connaissez ces personnages inventés il y a quelques décennies sur la petite boule bleue et qui firent la renommée de leur créateur. Ses compagnons ont aussi de quoi surprendre : un chat rose et un âne vert dont la taille dépasse largement celle du nain bleu. Tous trois n’ont pas de combinaison spatiale et semblent parfaitement adaptés à la vie sur Amateru. Ils sont en grande discussion.

« On ne peut pas continuer comme ça, dit le chat rose. Il faudrait un peu de verdure pour égayer la planète. On n’a qu’à appeler Pliquetis, le faiseur de pluie.
– Impossible ! s’écrie l’âne vert. Je vais devenir invisible avec de la verdure partout…
– Mais non ! Que tu es bête ! Il y aurait de l’herbe, mais aussi des fleurs, des rivières et il y aurait encore du sable. Tu es vraiment stupide parfois. »

L’âne se met à braire tristement, tandis que le chat rit dans ses moustaches. À cet instant, le nain bleu qui n’a encore rien dit, croise les bras sur sa poitrine pour tenter de contenir sa fureur. Lui qui est normalement tout bleu devient soudain méconnaissable : son visage vire au mauve puis au violet.

« Ah ! Ça suffit maintenant ! Il faut arrêter de prendre la parole pour dire des âneries.
– Hiiiiiii ! Haaaaaaan ! Tout le monde se moque de moi… Hiiiiiii ! Haaaaaaan !
– Mais je ne dis pas ça que pour toi ! C’est aussi valable pour toi le chat ! On n’appelle pas Pliquetis pour un oui ou pour un non. Il faut d’abord être tous les trois d’accord et ensuite il faut connaître la danse rituelle. On ne peut pas dire que tout se soit bien passé la dernière fois ! »

À suivre…


Cette histoire est issue d’un défi proposé par Cécile du blog CécileValentine, Pat du blog Le Rimenaute, Dom du blog Les petits bla-bla de Dom, défi auquel je me suis frottée dans mon blog À Dom e-mots.

Nous devions placer quatre personnages et quatre mots prédéfinis, le tout sous forme de conte ou de fable.

Personnages : Âne Vert – Nain Bleu – Chat Rose – Pliquetis

Mots à placer : parole – tyrannie – éclair – verre

Demain, vous pourrez lire la suite de cette aventure un peu délirante et découvrir les textes de mes complices.

2 réflexions sur “Amateru (1)

  1. On a déjà quelques points communs. C’est marrant et j’attends la suite avec gourmandise. La majeure partie du défi est déjà accomplie. Reste à voir Pliquetis et la chute de l’histoire…Je pense que Pliquetis va accomplir des miracles.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s