Lettrines : S

Dans ma collection de lettrines, je vous propose aujourd’hui la lettre S pour laquelle je n’ai que l’embarras du choix. Nous sommes toujours au seizième siècle. Avec cette première image, vous aurez peut-être du mal à reconnaître un S, même si le personnage représenté ici est Saint Pierre reconnaissable à la clef du paradis qui lui est attribuée.

En fait, pour comprendre la référence au S il faut regarder le texte annoncé par cette lettrine. On voit clairement « Sabbato sancto » et, si l’on avait un doute, juste au-dessus le texte est tout aussi compréhensible : « De officio Sabbati Sanc… ». Les livres anciens sont des énigmes passionnantes à déchiffrer…

Pour la lettrine suivante, je suis plutôt perplexe. De quoi est-il question ici ? Le personnage à gauche possède un torse humain mais aussi des pattes et une queue de triton. Quant aux deux femmes, l’une semble offrir à manger à cet être chimérique, tandis que l’autre fait un geste pour le chasser. Si vous avez une interprétation de cette scène, n’hésitez pas à m’en faire part.

À suivre…

Merci à la bibliothèque du Grand Auch pour les photos de ses fonds patrimoniaux.

2 réflexions sur “Lettrines : S

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s