Séville (14)

Après nos visites de l’Alcazar et de la cathédrale, nous avons mangé dans le quartier puis nous avons repris nos déambulations touristiques, toujours à pied. Dans une rue commerçante, je m’arrête devant une boutique d’accessoires sévillans, ici les châles à franges et les peignes.

La dentelle est souvent utilisée pour les éventails ou les mantilles, mais certains peignes suivent aussi la règle. Il faut vraiment avoir une chevelure épaisse pour porter un tel objet. J’imagine aisément la contrainte imposée à ces belles andalouses !

J’aime beaucoup la façade de ce magasin…

… tout comme l’architecture de cette maison.

Nous voici à côté du théâtre de la Maestranza avec la statue dédiée à Mozart.

La tour de l’Or qui domine le Guadalquivir serait appelée ainsi du fait que l’or ramené de l’Amérique au XVIe siècle y aurait été conservé. Pour d’autres, le nom serait dû à l’aspect doré qui caractérisait la tour à l’origine.

Non loin de la tour de l’Or se trouve l’hôpital de la charité.

Autour du patio sont accrochés des panneaux d’azulejos bleus et blancs qui représentent des scènes de l’Ancien et du Nouveau Testament.

Le patio est divisé en deux parties par une galerie. Pour souligner ces deux éléments, se dressent deux fontaines. Au centre de chacune d’entre elles se dresse une statue. D’un côté, c’est une représentation de la Foi et de l’autre celle de la Charité.

Nous allons maintenant découvrir l’église qui est, paraît-il, un des chefs-d’œuvre de l’architecture baroque sévillane.

À suivre…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s