Du cinéma et Michel-Ange !

Ah ! Quel plaisir de pouvoir retourner au cinéma ! Il y a si longtemps que nous étions privés de cette sortie si habituelle dans nos vies. Finalement cette pandémie aura eu au moins l’avantage de nous faire apprécier ces moments culturels que nous vivions naturellement sans nous poser la moindre question. Et pour ces retrouvailles, nous avons choisi Michel-Ange d’Andrey Konchalovsky.

Par ce choix, nous avons une triple émotion : le plaisir d’être en salle, Michel-Ange, cet artiste sublime et le souvenir de l’Italie et de Florence en particulier. Le cinéma, l’art et le voyage en même temps…

Le Michel-Ange d’Andrey Konchalovsky nous a plongé dans l’univers âpre et remarquable de l’Italie de la Renaissance. C’est un portrait monumental d’un artiste génial autant que caractériel. Mais un homme de ce talent a forcément un caractère hors du commun. Pris dans les querelles des deux puissantes familles Della Rovere et Médicis, il est contraint de suivre les évolutions de leurs ascensions et de leurs déclins. Mais Michel-Ange – campé dans le film par le sublime Alberto Testone – fait autour de lui l’unanimité quand il s’agit de son talent. Andrey Konchalovsky nous offre une œuvre puissante qui nous fait entrer de plain-pied dans la réalité de l’artiste. À ne pas rater…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s