Lettrines : O

Pour continuer notre alphabet de lettrines du seizième siècle, voici la lettre O et deux façons de l’illustrer. Je trouve le graphisme très moderne comme un logo particulièrement synthétique et réussi. Ces formes de lettrines font partie de celles que je préfère. Le personnage de la première lettrine est une sorte de diablotin à la façon de ces êtres difformes et inquiétants des gargouilles de nos cathédrales.

Pour le deuxième personnage, on peut penser à un vendangeur avec sa hotte remplie de raisins.

Ces deux lettrines sont issues du même livre qui ne possède pas de page de titre mais pour lequel nous avons des indications nous permettant d’identifier l’auteur, Terence. Une recherche sur Internet nous permet d’arriver sur Gallica à une autre édition de cet ouvrage.

En comparant avec le folio correspondant sur Gallica, on constate que le seul imprimeur mentionné ici est Josse Bade et non Jean Huguetan. L’édition présente à la bibliothèque d’Auch est donc différente de celle de la BNF. Il faut dire que ces livres du fonds ancien ne sont pas répertoriés dans le catalogue national… J’espère qu’un jour proche, ces ouvrages feront enfin officiellement partie des collections de notre patrimoine.

À suivre…

Merci à la bibliothèque du Grand Auch pour les photos de ses fonds patrimoniaux.

4 réflexions sur “Lettrines : O

  1. Des personnages qu’on préfère croiser dans ces beaux livres et sur les cathédrales que dans des rues étroites des nuits sans lune !!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s