Balade italienne (47)

En quittant la salle de la Niobé, une sculpture imposante capte les regards. C’est une copie du Laocoon, sculpture grecque antique représentant le prêtre troyen Laocoon et ses deux fils attaqués par des serpents. Elle fut réalisée par Baccio Bandinelli.

italie745

Quant à moi, j’ai eu un coup de cœur pour cette statue de Néréide sur un hippocampe, dite Galatée.

italie746

Nous avons pu ensuite aller sur la terrasse pour une vue imprenable sur le Duomo, le campanile de Giotto et le Palazzo Vecchio. En voyant cette sculpture réalisée par un artiste contemporain, nous comprenons enfin ce qu’était cette silhouette humaine aperçue d’en bas et dont je vous ai déjà parlé dans l’épisode de Balade italienne (40).

italie747

italie748

Notre visite guidée s’est achevée ici, mais nous allons découvrir seuls le reste des collections en descendant d’un étage. Voici une peinture d’Andrea del Sarto : Léda et le cygne.

italie749

De Giovanni di Lorenzo LarcianiAllégorie de la fortune.

italie750

C’est aussi à Giovanni di Lorenzo Larciani que l’on doit ce Portrait de jeune fille.

italie751

Le Portrait de Lucrezia Panciatichi est une peinture de l’artiste italien Agnolo di Cosimo, connu sous le nom de Bronzino.

italie752

Toujours du même peintre, voici le Portrait de Bia de Médicis.

italie753

La forge de Vulcain est un superbe tableau de Giorgio Vasari. Malheureusement, ma photo n’est pas très réussie. Je vous suggère de vous reporter à l’article de Wikipédia pour en admirer les détails.

italie754

La déesse de l’amour et de la beauté a toujours fasciné et inspiré tous les artistes. Voici Vénus et l’amour par Alessandro Allori. Vous pouvez retrouver la liste de tous les peintres exposés au Musée des Offices sur cet article de Wikipédia.

italie755

Ce tableau de Francesco Salviati représentant Le Christ portant sa croix a de quoi surprendre, tant l’expression songeuse et en même temps sereine du Christ contraste avec beaucoup d’autres peintures du même type.

italie756

De Giulio di Pietro di Filippo de Gianuzzi, dit Giulio Pippi, puis Giulio Romano, connu en France sous le nom francisé de Jules Romain, voici la Vierge à l’enfant.

italie757

Allégorie par Lorenzo Leonbruno.

italie758

Nous n’avons pas encore terminé la visite de ce fameux musée…

À suivre…

cropped-cropped-notes-e1395681347655

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s