Journal épidémique – 10 mars 2020

coronavirus

Cela fait un peu plus d’un mois que les choses ont commencé à se gâter en Europe. Avant nous, la Chine fut en alerte. Ici, en France, on a continué à vivre presque comme si de rien n’était. On voyait à la télé ces images hallucinantes de villes chinoises vidées de leurs habitants, des hommes en tenue d’extra-terrestres, des hôpitaux construits en un temps record. Mais ce n’était pas chez nous. La Chine, c’est loin…

Et puis brusquement l’Italie tout proche fut touchée de façon spectaculaire et là il a fallu commencer à penser différemment nos habitudes, nos comportements, notre vie.

Quant à moi, j’ai changé d’un seul coup. Jusqu’à présent, toutes mes pathologies, je les avais surmontées avec humour et résilience. J’ai toujours pu m’en sortir en riant, en écrivant, en chantant, en créant. Mais là, brusquement, toutes ces maladies dont je suis venue à bout me sont apparues comme des boulets que je traîne et qui me rendent vulnérable face à un virus inconnu…

Le pire, c’est que nous sommes très nombreux dans ce cas. Nous faisons partie des gens à risque pour qui les discours rassurants ne fonctionnent pas ! Nous devons éviter les autres et surtout les enfants… pour nous préserver ! Quelle abomination !

Je dois retrouver mon humour pour faire face ! Ce journal épidémique est là pour ça…

cropped-cropped-notes-e1395681347655

4 réflexions sur “Journal épidémique – 10 mars 2020

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s