Balade italienne (28)

Le Palazzo Vecchio renferme des trésors et il faut parfois se tordre le cou pour découvrir les peintures du plafond, comme par exemple L’Apothéose de Cosme Ier de Toscane dans la salle des Cinq-Cents. Ce plafond fut réalisé sous la direction de Giorgio Vasari.

italie443.1

Sur les murs de cette salle des Cinq-Cents d’immenses fresques que l’on doit à Vasari. Ici, La conquista di Porto Ercole.

italie443

Au fond de la salle, on peut voir la statue du pape Léon X.

italie444

Comme nous l’apprenons dans Wikipédia, au début du seizième siècle, Léonard de Vinci fut chargé d’illustrer la victoire d’Anghiari sur les Milanais (1440) et Michel-Ange celle de Cascina contre les Pisans (1364). Ces deux peintures restèrent inachevées et sont perdues. Vasari exécuta ses fresques en remplacement de celles de Vinci et Michel-Ange. Que sont devenues les œuvres des deux maîtres ? Beaucoup de spécialistes s’intéressent à cette question. Ci-dessous, Pise attaquée par les troupes florentines (par Giorgio Vasari).

italie445

Les sculptures impressionnantes sur les travaux d’Hercule sont des œuvres de Michel-Ange et Vincenzo de Rossi. Ici, Hercule et le sanglier d’Erymanthe par Vincenzo de Rossi.

italie446

La photo suivante nous montre La défaite des Pisans à la Torre di San Vincenzo (par Giorgio Vasari).

italie447

Cette autre sculpture de Vincenzo de Rossi représente le combat d’Hercule contre Diomède.

italie448

Une autre sculpture dont j’ignore le créateur…

italie449

Dans une autre salle, le plafond est orné de grotesques, ornements délicats en vogue à la Renaissance.

italie450

Dans les différentes salles, il faut sans cesse se contorsionner pour admirer les fresques du plafond…

italie451

italie452

italie453

italie454

italie455

Nous pénétrons dans une pièce très sombre le studiolo de François Ier de Médicis. Pour le plafond, les photos – sans flash, bien entendu – permettaient quand même de pouvoir contempler le travail des peintures.

italie456

italie457

Toujours dans le studiolo, on peut admirer la peinture réalisée par Vasari, Persée et Andromède. Pour ceux qui ne connaîtraient pas le mythe d’Andromède libérée par Persée, je les invite à se reporter à Wikipédia.

italie458

Les peintures qui se situent à hauteur d’homme sont dans la pénombre, ce qui explique la mauvaise qualité des photos suivantes, mais c’était si beau que je n’ai pas pu résister… La première peinture est de Lorenzo Vaiani et s’intitule Hercule tue le dragon dans le jardin des Hespérides.

italie459

On reconnaît ici le mythe de La chute d’Icare. La peinture est de Giovanni Fedini.

italie460

C’est une visite inoubliable que je n’ai pas fini de partager avec vous…

À suivre…

NB : Pour certaines références, j’ai dû utiliser des sites italiens car il n’y avait pas d’équivalent français. Fort heureusement Internet nous permet de traduire toutes les langues…

cropped-cropped-notes-e1395681347655

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s