Lettrines : K

La lettrine K ne m’a malheureusement laissé qu’un seul exemple durant mes années de bibliothécaire. Il faut dire que beaucoup d’ouvrages anciens étaient écrits en latin, langue dans laquelle peu de mots commencent par cette lettre (12 répertoriés dans le Gaffiot).

lettrineK

On retrouve ici les classiques de l’imagerie des lettrines : motifs floraux et animaux.

Dans le livre du seizième siècle d’où est tirée cette lettrine, le mot en question est Kalendae abrégé en Kal. qui fait référence à une date. C’est un ouvrage dont je vous ai déjà parlé à propos de la lettrine I et d’un magnifique griffon ainsi que dans l’article intitulé Pour un doge. J’aurais d’aileurs l’occasion de vous reparler de ce magnifique livre vénitien.

À suivre…

Merci à la bibliothèque du Grand Auch pour les photos de ses fonds patrimoniaux.

cropped-cropped-notes-e1395681347655

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s