Circa 2019 (2)

la chose

La Chose par la compagnie Le jardin des délices

La Chose n’a certes pas fait l’unanimité dans le public, tant la proposition était déconcertante. Ce ballet chevelu était pourtant une très belle mise en scène. Certes, il y eut quelques longueurs au début du spectacle. Tout s’emmêle et se démêle ensuite. Vient un moment fascinant où les cheveux forment un nid d’où émerge une jeune femme qui grimpe à la corde. Durant la montée, on se demande quelle est cette chose moitié végétale, moitié animale qui progresse ainsi. Quant au final de l’homme en balance au-dessus de la jeune femme debout, c’est superbe.  À chaque passage, la chevelure se soulève animée par le mouvement. Esthétiquement parfait…

monstro

Monstro par le collectif Sous le manteau

D’habitude, le mât chinois se pratique en solitaire ou parfois à deux personnes. Monstro redéfinit les règles de la discipline avec sept artistes et sept mâts de hauteurs différentes. Ainsi se déroule sous nos yeux une chorégraphie spectaculaire où l’on peut même admirer sept acrobates accrochés en grappe sur le même mât. Pour le final ces athlètes hors pair ont réalisé une performance en utilisant deux mâts. Ils montaient tour à tour puis, simplement – du moins en donnaient-ils l’impression – ils se lançaient dans le vide pour rattraper le mât voisin, non pas avec  les mains, mais avec les jambes. Tout simplement bluffant !

Les-Filles-du-Renard-Pâle-résiste-6

Résiste par Les filles du renard pâle

Nous étions dehors ce lundi à l’approche de la nuit pour Résiste, spectacle funambule et musical. Johanne Humblet a fait devant nos yeux ébahis des choses impensables sur un fil qui soudain, descendait d’un coup ou remontait d’un côté pour redescendre ensuite. L’imprévisible de ces variations donnait aux prouesses de la funambule encore plus de force. Et pendant ce temps, Violette Legrand accompagnait avec talent les déambulations de l’acrobate. Un très beau spectacle.

born to be circus.jpg

Born to be circus par le Circo Zoé

Voilà un cirque comme on l’aime ! Il y a dans Born to be circus tous les ingrédients nécessaires au bonheur des spectateurs : la troupe de douze artistes, la chaleur, le chapiteau à l’ancienne, la musique, le talent. Dans un espace assez restreint, ce fut un florilège de numéros de funambule, portés, acrobaties, voltige, roue cyr, vélo, mât chinois, cerceau. Un vrai régal dans un ambiance joyeuse ! On ne s’en lasse pas…

À suivre…

cropped-cropped-notes-e1395681347655

4 réflexions sur “Circa 2019 (2)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s