Balade italienne (19)

Pour continuer notre découverte de la chapelle des Scrovegni et de ses sublimes fresques peintes par Giotto, voici l’intitulé des tableaux suivants réalisés par le maître. De gauche à droite et de haut en bas : La remise des verges au temple, Les noces de Cana, Lamentation, La prière des prétendants, La résurrection de Lazare, Noli me tangere. En bas entre les deux séries de tableaux, c’est la représentation de L’injustice, un des sept vices représentés sur ce mur.

italie300

Voici plus détaillée la représentation de ces différentes scènes. Ici c’est La prière des prétendants.

italie301

Juste en dessous, c’est La résurrection de Lazare.

italie302

Et enfin la Résurrection (Noli me tangere).

italie303

À suivre, plus à droite en remontant vers l’entrée, on peut admirer tout en haut le Mariage de la Vierge. Malheureusement la photo n’est pas de très bonne qualité.

italie304

Juste en dessous, on reconnaît la scène de l’Entrée dans Jérusalem.

italie305

Enfin voici la représentation de l’Ascension.

italie306

En avançant toujours vers l’entrée, on peut voir de haut en bas Le Cortège de Noces, l’Expulsion des marchands du temple. Tout en bas à gauche de l’entrée, Inconstance et Sottise, les deux derniers vices représentés sur ce mur.

italie307

Vous pouvez retrouver ces scènes plus en détail ci-dessous. Ici, Le Cortège de Noces.

italie308

L’Expulsion des marchands du temple. 

italie309

Inconstance et Sottise.

italie310

italie311

Sur ce même mur, près de la fresque du Jugement dernier, on peut voir aussi deux autres vices : Envie

italie312

… et Désespoir.

italie313

Au-dessus de l’entrée, je capture l’image de ce saint occupé à écrire. Pas de référence sur cette peinture dans les différents sites ou livre que j’ai pu consulter.

italie314

À suivre…

cropped-cropped-notes-e1395681347655

2 réflexions sur “Balade italienne (19)

  1. Pas très charitable de considérer le désespoir comme un vice ! La raison pour laquelle les suicidés n’avaient pas droit à des obsèques religieuses (il me semble que maintenant, si)
    Superbes fresques.

    • Oui, c’est vrai que le désespoir classé comme vice, ça paraît très bizarre. Ces magnifiques fresques, il ne faut pas les rater si on passe à Padoue. Réservation préalable obligatoire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s