Instants slaves (22)

Nous allons bientôt quitter Mandrogui. Dernière visite à l’isba du thé et des tisanes dont je ne peux vous transmettre l’odeur…

Maintenant, il faut regagner notre bateau. Nous allons bientôt appareiller pour Kiji.

Pour aller de Mandrogui à Kiji, nous devons parcourir 290 km sur le Svir, puis sur le lac Onega. nous avons été prévenus qu’en cas de mauvais temps, nous ne traverserions pas le lac Onéga pour rejoindre Kiji.

Nous partons…

Nous apercevons une dernière fois les isbas de Mandrogui. En route pour l’étape suivante !

Un peu plus loin, une barge sur laquelle un panneau indique « restaurant ».

La navigation se fait paisiblement. Il est vrai que le Svir n’a rien à voir avec le lac Onega, véritable mer intérieure…

Après le bleu dominant, voici le vert et ce bateau où même la chemise du pêcheur a la couleur des arbres !

Quelques habitations sur notre trajet. Difficile cependant de situer l’endroit sur google maps. Cela fait une heure que nous avons quitté Mandrogui.

Sur le bateau, nous est proposée une présentation de l’artisanat russe. Vient ensuite notre premier cours de langue russe…

Et bien sûr, nos musiciens sont là pour donner des couleurs à notre voyage.

Le soir tombe. Ambiance musicale d’un autre genre au piano bar. Nous sommes bien…

Cette nuit, nous allons parvenir au lac Onega et, si le temps le permet, pousser jusqu’à Kiji sur l’île du même nom.

À suivre…

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s