Instants slaves (6)

Lorsque enfin nous réussissons à nous approcher des œuvres exposées dans le Hall Léonard de Vinci, nous découvrons le premier tableau la Madonna Benois réalisée par Léonard de Vinci entre 1478 et 1482.

russie68

Le deuxième tableau présenté en vitrine s’intitule Madone Litta. Il semblerait que cette composition ne soit pas entièrement de la main de Léonard de Vinci, mais sur le site de l’Ermitage, le choix se porte sur le maître.  Aux spécialistes de rendre leurs conclusions…

russie69

Dans le même hall, on peut admirer Marie-Madeleine de Giampietrino. La photographie est altérée par les reflets sur la vitre de protection, mais je ne peux résister à la tentation de fixer ce visage.

russie70

Dans la salle suivante consacrée à l‘École Léonard de Vinci, on est sous le charme émanant de ce Portrait d’une dame en robe jaune. Je n’ai pas le nom de l’auteur de cette peinture troublante.

russie71

La salle suivante est un petit bijou tant dans les couleurs que dans la décoration raffinée. C’est le Foyer du théâtre de l’Ermitage.

russie72

russie73

russie74

Par les hautes fenêtres, on voit d’un côté le Canal d’hiver

russie75

russie76

… et de l’autre côté, la Neva.

russie77

Nous pénétrons ensuite dans le Hall Raphaël merveilleusement ouvragé. C’est ici que l’on peut découvrir La Madone Connestabile.

russie78

Quant aux porcelaines et céramiques italiennes du seizième siècle, on ne peut que s’extasier sur des scènes très élaborées qui ornent des assiettes ou des récipients pour refroidir le vin.

russie79

Ce couple d’amoureux décorant une assiette a de quoi faire rêver…

russie80

La sculpture du Garçon mort sur un dauphin de Lorenzo Lotti éveille l’émotion des spectateurs.

russie82

Dans le Cabinet italien, quel plaisir de contempler Le joueur de luth de Caravage !

russie81

En arrivant dans les Loggias de Raphaël, nous sommes éblouis par le travail accompli au dix-huitième siècle, sur ordre de Catherine II.

russie83

C’est une remarquable copie des loges vaticanes.

russie84

Chaque détail mérite notre attention…

russie85

Mais nous ne pouvons nous attarder car notre visite n’est pas terminée…

À suivre…

cropped-cropped-notes-e1395681347655

4 réflexions sur “Instants slaves (6)

  1. comme tu as ramené des photos, est-ce que l’appareil barré au pied du Caravage veut juste dire que c’est ‘sans flash’? si c’est le cas, tes photos sont d’autant plus belles et ton choix me plaît beaucoup de par les émotions qu’il dégage 🙂

    • Oui, les photos devaient être faites sans flash, ce qui n’était pas toujours facile. Je suis partie avec trois cartes SD, ce qui m’a permis de photographier sans compter ! Certaines photos ont été prises par mon mari avec son téléphone portable. J’ai choisi les meilleures. Merci pour vos visites et vos commentaires.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s