Dans les pas de George Sand (2)

L’étape suivante de notre périple berrichon, dans les pas de George Sand, était le château de Sarzay que l’auteure appelle le château de Blanchemont.

“En remontant le cours de la Vauvre, et après avoir gravi un mamelon assez raide, on se trouve sur le tré ou terrier, c’est-à-dire le tertre de Blanchemont. C’est une belle pelouse ombragée de vieux arbres, et dominant un site charmant, non pas des plus étendus de la Vallée-Noire, mais frais, mélancolique et d’un aspect assez sauvage, à cause de la rareté des habitations dont on aperçoit à peine les toits de chaume ou de tuile brune au milieu des arbres.” 

Le meunier d’Angibault – 1845

Le circuit George Sand nous fait ensuite découvrir le moulin d’Angibault.

sand8

“Mais si vous voulez, nous ne sommes qu’à une petite lieue de mon moulin d’Angibault ; ça n’est pas riche, mais c’est propre, et ma mère est une bonne femme qui ne fera pas la grimace pour se relever, pour mettre des draps blancs dans les lits, et pour tordre le cou à deux poulets.”

Le meunier d’Angibault – 1845

sand9

La dernière étape du périple, c’est bien sûr Nohant, la maison de George Sand où passèrent de nombreux artistes : Franz Liszt, Honoré de Balzac, Eugène Delacroix, Pauline Viardot, Théophile Gautier, Gustave Flaubert…

sand10.JPG

“Nohant est une retraite austère par elle-même, élégante et riante d’aspect par rapport à Guillery, mais, en réalité, plus solitaire, et pour ainsi dire imprégnée de mélancolie. Qu’on s’y rassemble, qu’on la remplisse de rires et de bruit ; le fonds de l’âme n’en reste pas moins sérieux et même frappé d’une espèce de langueur qui tient au climat et au caractère des hommes et des choses environnantes. »

Histoire de ma vie – volume 8 – 1856

sand11.JPG

Ce fut aussi à Nohant que Frédéric Chopin composa une grande partie de son oeuvre. Pour faire vivre ce lieu magique si riche d’histoire culturelle, un festival Chopin a été créé il y a plus de cinquante ans.

En passant dans le Berry, n’oubliez pas de suivre le chemin tracé par George Sand… pour que la fiction dévoile ses secrets…

cropped-cropped-notes-e1395681347655

2 réflexions sur “Dans les pas de George Sand (2)

  1. Musset et Chopin ont fait plus que passer… Frédéric est resté 7 ans tout de même 😉 Je connais bien sûr tous ces lieux puisque je suis berrichonne… J’ai dormi à Nohant, à Sarzay, à Gargilesse… et j’ai vu le moulin d’Angibault en action 🙂

    • Je n’ignore pas le temps de séjour de Chopin à Nohant. Je crois que vous m’avez mal comprise. Je ne suis pas berrichonne, mais mon mari si… J’espère d’ailleurs parler plus tard de Gargilesse qui eut aussi une grande importance dans la vie de George Sand. Merci en tout cas pour votre passage sur mon blog.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s