La ronde des crèches (1)

Il y a deux ans, nous avions découvert La ronde des crèches qui se déroule chaque année depuis 1995 dans les communes du canton de Miradoux, dans le Gers. Cette initiative – qui déplairait certainement à certains laïcs acharnés – a le mérite de faire vivre et découvrir les petits villages.

La thématique est choisie chaque année en février. Les mois suivants, les communes participantes font leurs choix de création autour du sujet retenu.

En 2017, c’est La conquête de l’Ouest américain qui a inspiré les créateurs de ces crèches.

Nous avons donc suivi le parcours dans la campagne. Première étape  : Castet-Arrouy et une déclinaison du thème sur la diligence.

Le deuxième village de notre périple était Plieux. Ici les créateurs avaient travaillé sur le thème des trappeurs.

Le brouillard ne nous a guère quittés pendant notre journée, mais nous pouvions quand même admirer la silhouette fantomatique du château de Plieux.

Troisième étape dans le petit bourg de Peyrecave et une crèche autour des indiens.

À l’intérieur de la petite église, une crèche plus traditionnelle.

À Mansonville, nous passons dans le département du Tarn-et-Garonne. Les participants à la ronde des crèches ont choisi le thème du pony express.

Outre la crèche, nous avons particulièrement apprécié le village et l’église Saint Saturnin.

Le village de Saint Antoine de Pont d’Arratz mérite une visite plus approfondie. L’imposante commanderie des Antonins attire les regards et interroge le passant.

Un de ces petits villages chargé d’histoire…

Pour la ronde des crèches, le thème s’attache au cheval de fer. De fait, l’animation est très réussie.

Avant de quitter le village, il faut absolument visiter l’église.

À l’intérieur, on peut admirer des peintures murales médiévales récemment découvertes. Elles méritent qu’on s’y attarde.

À suivre…

 

 

8 réflexions sur “La ronde des crèches (1)

  1. Magnifique !
    Nous avons été voir le jour de Noël, celle de la basilique St Sauveur à Rocamadour… style pur Quercy, avec muret de pierre sèche construit pour l’occasion 😉

    J’en ai profité pour tirer le portrait de la vierge noire toute voisine qui a été rhabillée fin 2016 alors que cela faisait 50 ans que j’en aimais le bois nu que j’ai toujours connu !

    Impossible de savoir, quand, à l’occasion d’un nettoyage sûrement, on lui avait ôté ses vêtements et omis de les lui remettre, l’actuel recteur du pèlerinage ne l’a pas mentionné quand il a pris la décision de la présenter comme toutes les vierges noires…

Répondre à Agatheb2k x

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s