Microhierax chinensis… ou Pied Falconet

Microhierax chinensis, tel est le nom de ce petit rapace qui figure dans le livre de l’abbé Armand David et Émile Oustalet Les oiseaux de la Chine, édité en 1877. À cette époque de grandes expéditions scientifiques, on étudiait la nature sans se préoccuper de la conservation des espèces et on « collectait » les spécimens pour mieux les étudier. Il n’est qu’à voir ce Microhierax du Muséum National d’histoire naturelle rapporté par Armand David. Combien d’animaux ont ainsi été capturés pour des « tableaux de chasse » au nom de la science ? Mais ce n’est pas mon propos d’aujourd’hui…

Une recherche de Microhierax chinensis sur Internet nous a rapidement conduit sur le site du Muséum National d’histoire naturelle et nous avons ainsi pu obtenir le nom actuel de cet oiseau : Microhierax melanoleucus. Munis de cette précieuse indication – la taxonomie est une science complexe ! – il est désormais plus facile de retrouver la trace de ce petit fauconnet noir et blanc, encore appelé Pied falconet et de constater avec bonheur que l’espèce n’est pas menacée !

Merci à la bibliothèque d’Auch pour les photos de ses fonds patrimoniaux.

NOTES

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s