Lettrines : E

Pour continuer notre panorama de lettrines du seizième siècle, voici deux petits bijoux à mes yeux. Pour la première, la présence d’un animal fantastique propre aux bestiaires médiévaux permet à coup sûr l’identification chronologique. Mais ce qui surprend, c’est cet ange chevauchant une salamandre et soufflant dans un cor…

La deuxième représentation est encore plus surprenante, non ? Pour moi, il s’agit d’une sorte de magicien, mais que dire de cette cuiller et de cette fourchette plantés dans son chapeau ! Après tout, il s’agit peut-être d’un cuisinier… J’attends vos suggestions.

À suivre…

Merci à la bibliothèque du Grand Auch pour les photos de ses fonds patrimoniaux.

2 réflexions sur “Lettrines : E

  1. Ces représentations me font penser à des cartes d’Oracle sur le moment.
    Il y a une forte présence de lien à la Nature et à la spiritualité dans les deux.
    La seconde me semble plus païenne !!!
    c’est une première impression.

    • La première lettrine correspond bien au bestiaire médiéval, mais ce qui est étonnant dans ce siècle reculé, c’est le mélange des genres et je trouve que c’est vraiment le cas ici.
      Ravie de voir que ces représentations vous intéressent.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s