Nostalgie estivale (3)

À Saint-Jean-Pied-de-Port, on fabrique des espadrilles

Nous avons même parlé avec des sandalières en plein travail

Dans le village d’Aldudes, on peut voir des cochons, petits ou gros…

… qui finissent en jambons à Aldudes ou ailleurs
Ici à Saint-Étienne-de-Baïgorry, ils sont à l’abri pour sécher

Et n’oublions pas la pelote basque – ici au trinquet de Saint-Jean-Pied-de-Port

C’est une partie à main nue qui se joue en cinquante pointsTrès impressionnant

Il est parfois difficile de suivre la pelote

Il faut aussi aller voir une partie avec le grand chistera

Ils étaient six joueurs talentueux

Le pays basque entre montagne…

… et mer

Au retour, nous retrouvons Ticha et ses incroyables postures  de farniente…

2 réflexions sur “Nostalgie estivale (3)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s