La pivoine boudeuse

Enfin ! Après dix longues années d’une lente croissance en feuilles, ma pivoine a produit ses premières fleurs cette année. J’ai découvert les boutons un jour bien triste où maman nous quittait… le jour de Pâques. Cette floraison et cette disparition resteront à jamais liées dans mon esprit.

Étonnante plante qui peut bouder ainsi pendant longtemps avant de s’épanouir dans ses couleurs lumineuses. Ayant consulté certains sites professionnels, j’avais pu découvrir cette résistance à la floraison et patiemment j’attendais que ma pivoine se décide. Les spécialistes parlaient de trois ou quatre années pour que la plante produise des boutons floraux. Mais dix ans !

Ma patience a été récompensée et j’ai enfin pu photographier les fleurs carmin… et Ticha fleur parmi les félins !

Pour finir, je vous propose le dessin réalisé par Pierre-Jean-François Turpin dans la Flore médicale de Chaumeton. Vous pourrez ainsi découvrir toutes les utilisations médicinales de cette plante. Quant à moi, je retiens surtout cette retenue dont la pivoine peut faire preuve…

Merci à la bibliothèque du Grand Auch pour les photos de ses fonds patrimoniaux.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s