De pierre et d’or

cathédrale3

Enfin les auscitains peuvent admirer leur cathédrale dans toute sa splendeur retrouvée. Depuis des années, le majestueux édifice devait supporter la présence d’échafaudages indispensables à sa restauration. En janvier de cette nouvelle année, les armatures métalliques ont disparu dévoilant ainsi les beautés rénovées de la vieille dame.

cathédrale1

Et puis, à la fin du mois, les grilles ont repris leur place initiale après avoir subi une cure de jouvence. On reconnaît sur le portail central les armoiries de Jean François de Montillet, archevêque d’Auch de 1742 à 1776. Le noir et l’or sont venus rehausser l’éclat du monument. Chacun peut maintenant admirer la cathédrale Sainte-Marie, imposante autant par sa taille que par sa magnificence.

cathédrale2

Le superbe édifice domine la haute ville d’Auch, permettant ainsi d’être vue de loin. Dans un article que j’avais consacré à la cathédrale d’Auch dans le blog de la bibliothèque, je faisais allusion à Fernand Sarran qui a écrit un magnifique texte pour célébrer la cathédrale Sainte-Marie. Si belle et si imposante, cette oeuvre de pierre a inspiré bien des talents.

NOTES

 

2 réflexions sur “De pierre et d’or

    • En fait Auch s’est d’abord appelé Elimberris, cité du peuple Auscii. Au Ve siècle la ville prend le nom Augusta Auscorum qui devient Auch. Voilà l’origine du mot auscitain… Merci pour votre commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s