Le meilleur de Circa

circa2015.5

Chaque année, lorsque le festival Circa s’achève, c’est la même tristesse… Mais il y a toujours les plus beaux souvenirs pour patienter et attendre la prochaine édition ! Ce cru 2015 fut excellent. Outre le Cirque Plume dont je vous ai déjà parlé ici, il y eut des moments exceptionnels, comme par exemple l’étonnant Daral Shaga, sorte d’opéra cirque utilisant la vidéo et tous les ressorts de la scénographie pour créer une oeuvre grandiose, puissante et sauvage sur un sujet dérangeant et très actuel : les migrants.

circa2015.4

Cette édition 2015 du festival nous a permis de retrouver la compagnie galloise NoFit State Circus – présente à Circa en 2007 avec ImMortal – et son spectacle de haut vol Bianco. Pour cette prestation exceptionnelle, sous son chapiteau en forme de soucoupe volante, cette troupe délirante nous a régalés de ses performances circassiennes aussi rock ‘n’ roll qu’esthétiques.

circa2015.2

De ces dix jours de cirque, il reste bien des images comme avec Bestias de la compagnie Baro d’Evel, ses oiseaux, ses chevaux, les chants, l’humour, la fantaisie ; Le syndrome de Cassandre, exploit déjanté d’un clown magicien cynique et terriblement efficace ; Le cabaret perdu, magnifique oeuvre de cirque social, profondément humain ; les jongleurs exceptionnels de Flaque et All the fun, sans oublier ceux du spectacle Nuit et leurs tours de passe-passe ; Disparate, savant mélange de musique, d’acrobaties et d’humour tendant vers la destruction finale ; l’Effet Bekkrell provoqué par quatre femmes qui nous ont fait frémir avec des équilibres parfois hautement improbables d’objets lourds et peu maniables ; les Circle, véritable bain de jouvence circassien. Pour nous, la touche finale fut donnée par les artistes du Lido avec Hierdemain. Ainsi le festival se terminait en beauté.

circa2015.3

Voilà, c’est fini mais tout ce bonheur reste dans nos cœurs… jusqu’à l’année prochaine !

NOTES

4 réflexions sur “Le meilleur de Circa

  1. Cathy Danflous dit :

    Résumé très vrai et sensible de ce superbe festival où nous avons été transporté, lors des spectacles loin de nos quotidiens.
    Merci aux artistes et à l’équipe de Circa pour ce bonheur partagé.

  2. Au milieu du cirque politique, l’espace du cirque poétique…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s