Spirale à histoires 2015

spirale4

L’édition 2015 du festival Spirale à histoires vient à peine de se terminer que l’on rêve déjà de la prochaine. Il faut dire que cette fête champêtre autour des arts de la parole est toujours un vrai régal ! Chaque année, durant le long week-end de Pentecôte, la folle équipe de Spirale nous rassemble à Riscle. Impossible pour nous de rester pour les deux jours et les trois soirées, mais inconcevable par contre de ne pas y aller du tout. Qu’il pleuve, qu’il vente ou qu’il fasse canicule, nous ne pouvons pas nous abstenir !
Dimanche nous avions donc concocté notre petit programme personnel, à partir des différentes séquences proposées. En plein air d’abord, avec la compagnie La main s’affaire et son spectacle All right, duo acrobatique et burlesque où les allusions environnementales étaient faites avec un humour parfois corrosif, juste reflet de ce monde acéré où nous avons du mal à trouver notre place. Place ensuite au doux délire de Magic Gordon de la compagnie Caus’toujours : ici un magicien quelque peu désabusé nous a entraîné dans le scénario ironique de son pathétique destin. L’après-midi commençait bien…

Vint ensuite un moment que nous attendions avec impatience : les retrouvailles avec Jaouen & Carolina dans un spectacle intitulé Anatole et Mari Gertrud. Sans doute ce duo musical et humoristique était-il moins réussi que celui de Jaouen et les Rouflakets, déjà vu dans ce même festival, mais peu importe, ces deux-là sont vraiment à suivre.
La compagnie Robert & Moi nous a ensuite proposé Chante l’amour, sorte d’agence matrimoniale improbable où l’amour se décline de la guimauve au décapant. Nous n’avons beaucoup ri et nous étions prêts pour la conférence délirante du soir : Pourquoi les poules préfèrent être élevées en batterie par Jérôme Rouger de la compagnie La martingale. Ici, les droits de la poule et de l’œuf furent abordées de mille et une façons sur un mode universitaire par un vrai-faux professeur devant ses élèves, c’est-à-dire nous, les spectateurs. Pendant ce cours délivré sur un ton presque magistral par ce directeur de l’école d’agriculture ambulante, certaines questions évoquées étaient pourtant d’une actualité alimentaire plutôt dérangeante. Tout le talent de ce professeur loufoque est de nous avoir fait rire de nos propres absurdités…

spirale5Merci à tous ceux qui nous font vivre ce festival chaque année.

NOTES

2 réflexions sur “Spirale à histoires 2015

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s