Rome, porte Saint Paul, avant… après

porta s. paolo

Il y a quelques mois, je vous avais proposé de découvrir, à partir d’une gravure ancienne, comment un site donné avait pu évoluer au fil des siècles. C’est un exercice qui m’amuse beaucoup : retrouver dans les images actuelles les marques du passé. Il faut parfois chercher longtemps car les siècles et les hommes ont souvent considérablement modifié les architectures et les paysages. Aujourd’hui, je vous emmène à Rome, porte Saint Paul, avec une gravure de Giuseppe Vasi (1710-1782), graveur et architecte italien dont les vues de Rome sont de véritables cartes postales d’une époque révolue.

porta s. paolo 2

Contrairement à la gravure de Ferrette où le nom latin différait assez notablement du nom actuel, ici le titre est facile à transcrire, même si l’on ne connaît pas l’italien. En observant les éléments marquants de l’architecture dans la gravure de Giuseppe Vasi et en les comparant à ceux qui subsistent de nos jours, on est frappé par la pérennité des constructions. Les tours encadrant la porte et la pyramide de Cestius sont identiques. Ce qui a beaucoup changé, c’est l’environnement général. Le livre – Delle magnificenze di Roma antica e moderna, libro primo… – dont est tirée la gravure que vous voyez ici, date de 1747. En contemplant cette vue du passé, on a un aperçu de la vie quotidienne à Rome au dix-huitième siècle, une scène bien paisible… très éloignée du tumulte urbain d’une grande cité contemporaine.

Merci à la bibliothèque d’Auch pour les photos de ses fonds patrimoniaux.

NOTES

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s