Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire, de Jonas Jonasson

vieux anniversaire[…] Allan Karlsson n’avait jamais été du genre à réfléchir longtemps avant d’agir.
L’idée avait donc à peine eu le temps de germer dans l’esprit du vieil homme qu’il avait déjà ouvert la fenêtre de sa chambre située au premier étage de la maison de retraite de Malmköping dans le Södermanland, et qu’il s’était retrouvé debout sur la plate-bande dans le jardin.
L’acrobatie l’avait un peu secoué, ce qui n’avait rien de très étonnant, vu que ce jour-là Allan allait avoir cent ans.

C’est ainsi que débute le récit des aventures étonnantes d’Allan Karlsson, vieillard normalement en fin de vie qui pourtant fait preuve d’une vitalité exceptionnelle. En lisant ce livre, on découvre des personnages délirants qui semblent répondre à une logique vitale extrêmement simple. Le passé d’Allan Karlsson nous est révélé au fil des pages et son aptitude à manier – bien ou mal – les explosifs l’amènera à rencontrer jonas-jonassonles personnalités politiques les plus éminentes du vingtième siècle. On se retrouve ainsi dans des situations ubuesques avec Lénine, Mao Tsé-toung, Churchill et tant d’autres ! Ajoutez à cela une valise remplie de billets, une enquête policière, des morts qui meurent deux fois, un éléphant dont on se demande bien ce qu’il fait là,  et vous obtenez une histoire absolument rocambolesque qui vous permettra de passer de très bons moments…

“- […] La religion a souvent pour effet de générer des tensions. Un jour, à Téhéran…
– Téhéran ? lâcha le procureur malgré lui.
– Oui, il y a pas mal d’années de ça. Le pays était en paix à cette époque et, comme me le disait Churchill au moment du décollage…
– Churchill ? répéta le procureur.
– Oui, le Premier ministre. Enfin, l’ex-Premier ministre, au moment dont je vous parle. Et futur Premier ministre, d’ailleurs.
– Je sais qui est Winston Churchill, nom de Dieu, je me demande juste ce que toi, tu foutais à Téhéran avec Churchill ? ”

La vie incroyable d’Allan Karlsson racontée par lui-même donne lieu à des dialogues invraisemblables et comiques. Le procureur Ranelid en fera les frais lors du dénouement. De bout en bout, on s’amuse à la lecture des aventures de Karlsson et de sa bande d’amis aussi loufoques que lui. Un vrai régal !

NOTES

3 réflexions sur “Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire, de Jonas Jonasson

    • Je trouve aussi qu’avec ces aventures déjantées, on passe vraiment un très bon moment.

      • J’en discutais il y a peu avec des amis qui l’avaient lu et on disait aussi que les invraisemblances donnaient tout son charme au bouquin.. Et, côté invraisemblances historiques; l’auteur il y va pas de main morte…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s