Les sept vies de Zizou la moustiquette (13)

Ninon et Merlin
(suite)

Pour mieux communiquer avec son bien-aimé, la jeune femme a appris à siffler comme lui et ils dialoguent ainsi au grand étonnement de tous. Ce que les gens ignorent, c’est la raison de tous ces conciliabules… Et pourtant que de choses ils ont à se dire ! Car il s’agit pour eux, cette fois, de se mettre d’accord sur leur prochaine vie. Après de longs chants, ils réussissent à s’entendre sur l’animal qui leur plaît le plus : le chat. Mais une question lancinante ne cesse de les tracasser : parviendront-ils à se retrouver, Ninon pouvant disparaître très longtemps après Merlin ? Ne feraient-ils pas mieux de choisir un animal à l’espérance de vie plus longue ? Mais, après réflexion, ils se disent que, de toute façon, ils seront encore ensemble, puisque chaque retour sur terre se fait toujours à l’endroit de la mort précédente… Alors !

DIGITAL CAMERA

Ninon a une chatte tigrée aux poils longs et soyeux. Or, peu de temps après la décision prise avec Merlin, la jeune femme remarque une rondeur naissante au ventre de Minouche. Chaque jour, elle observe l’évolution de cette grossesse, tandis que, près d’elle, Merlin décline en silence. Le pauvre merle est de plus en plus faible ; c’est à peine s’il arrive encore à chanter. Jusqu’au jour où a lieu l’inévitable : sa mort un matin d’été… Ninon l’enterre dans son jardin. Elle ne pleure pas car elle sait ce qui va se passer… Le même jour, Minouche met au monde trois petits chats, adorables petites boules de poils que Ninon contemple avec amour. Dans cette portée, il n’y a qu’un mâle, tout noir, comme Merlin…

chaton

Rassurée, Ninon va se coucher et, pensant à sa prochaine vie, s’endort presque aussitôt. Dans son rêve, elle se voit devant le Dieu suprême, le seul à visage humain. Comme les fois précédentes, on lui demande quel animal elle a choisi pour revenir sur terre. Sûre d’elle, elle répond sans aucune hésitation :
– Un chat !
À ces mots, le Dieu et tous ses anges éclatent de rire. Ils font tant de bruit que Ninon, affolée, cherche à s’enfuir. Elle se met à courir sur les nuages moelleux où ses pieds s’enfoncent, ralentissant ainsi sa progression. Derrière elle, les rires se sont transformés en cris. Elle se retourne pour voir ce qui se passe : il n’y a plus ni Dieu, ni anges mais une horde d’animaux effrayants qui se précipitent vers elle. Alors, n’espérant plus pouvoir leur échapper, elle se jette dans la ouate blanche d’un cumulus où elle se recroqueville pour se cacher. Elle met ses mains sur sa tête et découvre alors que ses longs cheveux châtain se sont transformés en poils. Plus curieux encore, deux petites oreilles ont fait leur apparition sur son crâne. Elle regarde alors le reste de son corps et constate avec stupéfaction qu’il subit peu à peu le même changement. Un beau pelage tigré a remplacé sa peau tandis que, sous ses yeux, pieds et mains deviennent pattes de velours…
Au matin, un rayon de soleil pointe sur le lit, mais ce n’est plus Ninon qui dort là, c’est un adorable chaton. Le petit animal ouvre les yeux et voit arriver Minouche, portant dans sa gueule le compagnon de toujours, devenu félin quelques heures avant Ninon…

À suivre

 NOTES

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s