Les sept vies de Zizou la moustiquette (7)

Les deux hirondelles
(suite) 

Quand la jeune hirondelle, après s’être gavée, pensa à nouveau à ce qui l’entourait, il était trop tard. De ses yeux perçants, elle chercha le fil où sa mère s’était posée mais dut se rendre à l’évidence : Tipitt avait disparu. Affolée, elle commença à voler dans les environs pour tenter de la trouver, mais en vain… Se rappelant alors les explications de ses parents sur la malédiction qui, à tout instant, pouvait les frapper, elle sut, sans l’ombre d’un doute ce qui lui restait à faire.

hirondelle 8Terrifiée, la pauvrette s’envola à tire-d’aile à la recherche de son père. Elle, si paresseuse, réalisa pour la première fois des records de vitesse et d’agilité. Quand Tip la vit arriver, tout essoufflée et les yeux remplis de larmes, il comprit instantanément. Sans attendre, ils partirent tous vers le lieu du malheur. Tip conservait dans son coeur un mince espoir de retrouver sa compagne. Mais hélas, au bout de leur course, consternés, ils durent affronter les hésitations de la jeune hirondelle qui, distraite comme elle avait toujours été, n’arrivait plus à retrouver le fil électrique où sa mère avait disparu.  Lorsqu’ enfin elle reconnut les lieux, ils se mirent tous à inspecter le moindre buisson, la moindre parcelle d’herbe… sans succès. Tipitt restait introuvable…
Fou de douleur, Tip ne pouvait se résoudre à abandonner les recherches. Alors, tendrement, ses enfants se rassemblèrent autour de lui pour tenter de le consoler. Ils devaient tous admettre la cruelle réalité : Tipitt avait dû s’endormir et devenir statue de bois. Ce qui, malgré tout, leur semblait inexplicable, c’était qu’il n’y avait aucune trace de la pauvre hirondelle. Alors, en bon père qu’il était, Tip décida de finir le voyage avec le reste de la famille, bien résolu à revenir après, lorsque sa progéniture serait en lieu sûr.

hirondelle 9Pendant ce temps-là, Tipitt, petit oiseau de bois, était parvenue au ciel et se trouvait devant Tipor, le Dieu des hirondelles. Aussitôt après sa transformation, elle avait été emportée par les anges passereaux qui assistaient Tipor dans sa lourde tâche. Durant ce bref trajet, elle avait commencé à réfléchir au futur animal qui abriterait sa nouvelle vie, mais, lorsque le Dieu des hirondelles s’adressa à elle, elle n’avait, hélas, encore rien trouvé.
– Eh bien ! Tipitt, une fois encore ta gourmandise t’a coûté cher !
– Tiipiitt ! Comment savez-vous que la gourmandise est mon plus grand défaut ?
– Je suis un Dieu ! Je dois tout savoir… Et puis Zuzor et Huor m’ont raconté tes vies précédentes !
– Vous les avez vus ?
Tous les Dieux se réunissent régulièrement pour parler des créatures dont ils ont la charge.
– Ah ! Je comprends mieux…
– Alors voyons : quel animal voudrais-tu être cette fois pour retourner sur terre ?
– Une hirondelle, évidemment, sinon comment pourrais-je retrouver mon cher Tip ?
– Mais enfin, Tipitt, tu sais très bien que c’est impossible de reprendre la même forme !
– Oui, je sais, mais Tip est une hirondelle ! Tiip ! Tiip ! Tiip !
– Calme-toi, veux-tu, et réfléchis au lieu de demander ce que je ne pourrai jamais t’accorder !
Bouleversée par cette amère réalité, Tipitt ne savait vraiment pas que choisir. Elle resta ainsi un long moment à examiner toutes les possibilités. En fin de compte, elle se dit que, de toute façon, il valait mieux être un oiseau et qu’il puisse voler plus haut que les autres et voir très loin… Ainsi aurait-elle quelque chance de retrouver son bien-aimé. Alors elle s’écria :

faucon– Tiipiitt ! Je sais ! Je veux être un faucon pèlerin…
– En es-tu bien sûre ? C’est un rapace, tu ne l’ignores pas ?
– Oui, mais de tous les oiseaux, ce sont les rapaces qui ont la meilleure vue. Ainsi je pourrai retrouver Tip… Le faucon pèlerin est si rapide ! Et puis il ne s’attaque pas aux hirondelles… Tiipiitt !
– Eh bien ! Soit. Tu seras exaucée. 

À suivre

Merci à Michel Lamarche pour la première photo.

NOTES

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s