Un corbeau, un renard… et des illustrateurs

Avec la fable connue de tous du corbeau et du renard, j’inaugure ici une nouvelle rubrique qui, dans un autre lieu et sur un autre blog, défend la même volonté de valoriser un patrimoine écrit en sommeil dans nos bibliothèques. Peu importe finalement le moyen d’expression pour mettre en lumière ces oeuvres passées. Ce qui compte, c’est le désir de réveiller les images d’antan pour les faire vivre et rayonner, car les hommes d’aujourd’hui ont trop souvent oublié qu’ils n’avaient pas beaucoup inventé… Telle est mon intention car la passion des livres anciens dévore depuis plus de vingt ans mon coeur de bibliothécaire. Dans l’immense diversité des écrits patrimoniaux, Les fables de La Fontaine, Ésope ou Phèdre ont inspiré nombre d’illustrateurs anonymes ou célèbres. Il est vrai que ces courts textes, pleins de sagesse, d’ironie et de philosophie immédiate ont traversé les siècles grâce à l’éternité de leur propos. Puisqu’il est ici question du corbeau et du renard, on ne peut que constater à quel point tous les flatteurs du monde sont encore largement représentés… Peut-être cependant ont-ils toujours du mal à se reconnaître dans de caricaturales attitudes. Le corbeau et le renard est certainement la plus connue des fables de La Fontaine. Il suffit d’en reproduire ici les premiers mots pour que l’on retrouve rapidement ces vers si souvent répétés :

CORBEAU RENARD - LA FONTAINE - DORE

“Maître Corbeau, sur un arbre perché,
Tenait en son bec un fromage.
Maître Renard, par l’odeur alléché,
Lui tint à peu près ce langage :
« Et Bonjour, Monsieur du Corbeau.
Que vous êtes joli ! Que vous me semblez beau !
Sans mentir, si votre ramage,
Se rapporte à votre plumage,
Vous êtes le Phénix des hôtes de ces bois.”

Par contre, bien peu d’entre nous se sont penchés sur les mots de fabulistes plus anciens dont La Fontaine s’est largement inspiré. Ainsi Phèdre, auteur latin du premier siècle, bien avant notre illustre fabuliste, écrivait-il Le renard et le corbeau :
CORBEAU RENARD - PHEDRE

“Un corbeau avait pris un fromage sur une fenêtre,  et allait le manger sur le haut d’un arbre, lorsqu’un renard l’aperçut et lui tint ce discours : « De quel éclat, ô corbeau, brille votre plumage !  Que de grâces dans votre air et votre personne ! Si vous chantiez, vous seriez le premier des oiseaux. »”

Avant Phèdre, Ésope, auteur grec du septième ou sixième siècle avant Jésus-Christ, écrivait une fable intitulée Du corbeau et du renard : CORBEAU RENARD LAMBERT

“Un corbeau, ayant volé un morceau de viande, s’était perché sur un arbre. Un renard l’aperçut, et, voulant se rendre maître de la viande, se posta devant lui et loua ses proportions élégantes et sa beauté, ajoutant que nul n’était mieux fait que lui pour être le roi des oiseaux, et qu’il le serait devenu sûrement, s’il avait de la voix.”

Ici, pour certains traducteurs, la proie n’a rien à voir avec du fromage. Mais finalement, c’est toujours le récit d’un flatteur et de sa naïve proie. Et ce qui peut frapper les lecteurs de tous temps, ce sont les similitudes entre ces fables. Phèdre et La Fontaine ont copié Ésope, mais qu’importe, leurs talents respectifs ont su adapter leurs mots aux hommes de leur temps. Les fables ont traversé les siècles et leur sagesse est toujours d’actualité. Quant aux illustrateurs, tels que Gustave Doré, Eugène Lambert ou Jean-Baptiste Oudry, nous aurons l’occasion d’évoquer ici leur art…

Merci à la bibliothèque d’Auch pour les photos de ses fonds patrimoniaux.

NOTES

5 réflexions sur “Un corbeau, un renard… et des illustrateurs

  1. Sylvie G dit :

    Le theme est tellement contemporain ! J’adore les bibliothecaires 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s